Le pape prie pour que « cesse la violence » meurtrière

en Birmanie, dans une allusion aux images virales d’une religieuse agenouillée en prière devant des soldats.

«Encore une fois et avec tant de tristesse, je ressens l’urgence d’évoquer la situation dramatique en Birmanie, où tant de personnes, surtout des jeunes, sont en train de perdre la vie pour offrir de l’espérance à leur pays», a déclaré le pape à l’issue de sa traditionnelle audience générale du mercredi.

Moi aussi, je me mets à genoux sur les routes de Myanmar et je dis que cesse la violence

Spread the love
Lire la suite