C’est quand on visite plusieurs pays d’Afrique subsaharienne,qu’on découvre l’originalité du Cameroun. Le Cameroun est l’un des rares de ces pays à avoir deux capitales dignes de ce nom.

Construites, aménagées chacun ayant un rôle bien défini:

-YAOUNDÉ capitale politique :

CAMEROUN un pays deux capitales

Qui aujourd’hui peut dire que Yaoundé est une capitale politique de nom abandonnée, personne. Yaoundé assume fièrement son titre de capitale politique siège des institutions, avec des infrastructures modernes(aéroports international, stades,complexes, boulevards, avenues, ronds-points, échangeurs..) si Yaoundé était une ville plate elle aurait ressemblé à Douala. Car Yaoundé est parsemée de collines ce qui fait qu’on a du mal avoir sa beauté. Yaoundé possède de grands immeubles dispersés. Imaginez-vous si l’immeuble siège de la BEAC,l’immeuble de la CRTV, le palais des congrès, l’Assemblée nationale,l’immeuble ministériel N1,l’immeuble émergence, l’immeuble shell,l’hôtel Adamaoua, l’immeuble SNI,l’immeuble CNPS,le ministère des postes et télécommunications, l’immeuble du ministère de la fonction publique, l’immeuble du ministère des enseignements secondaires, l’immeuble T-BELLA,les hôtels ….)pour ne citer que ceux là, étaient alignés sur un terrain plat, je suppose que Yaoundé serait l’une des capitales politiques africaines les mieux ventées.

DOUALA capitale Économique :

CAMEROUN un pays deux capitales

Elle ne discute plus son leadership, Douala continue de monter en puissance et ça pour très très longtemps. On a l’impression au Cameroun que les villes sont en constante concurrence entre elles. Comme Yaoundé, Douala continue sa percée avec des objectifs futuristes (tramway, hôtels 5etoiles, hypermarchés,, échangeurs, espaces verts, rénovation de l’aéroport international de Douala modernisation du port autonome …)
Un pays qui regarde vers la modernisation,se doit toujours de se mettre en concurrence avec lui-même. Exemple : le Cameroun

Florenzo Abanda