La société Brasseries Samuel Foyou (Brasaf) annonce le lancement sa première bière contenant 75% de malt et 25% de maïs. « Dans un secteur brassicole âprement concurrentiel, cette boisson alcoolisée qui se veut différente des autres de par sa qualité et son packaging sera officiellement présentée au public ce 30 juin à […] Douala », déclare l’entreprise dans un communiqué.

La société Brasseries Samuel Foyou (Brasaf)

Brasaf indique qu’elle veut casser avec les codes de la concurrence en limitant les contraintes habituellement observées dans les points de vente, car son produit sera commercialisé dans les bouteilles PET (plastique) de 0,65cl et 0,33cl. Il a un volume d’alcool de 5,1%.

En plus, Brasaf annonce, sans entrer dans le détail, « des prix compétitifs » et un packaging qui respecte les normes écologiques. La société va également proposer sur le marché des boissons « Krystal Drink », une gamme de boissons gazeuses présentée comme allégée en sucre et en gaz.

L’unité brassicole du multimilliardaire Samuel Foyou, déjà propriétaire d’une distillerie (Fermencam), est annoncée depuis au moins huit ans. Les actes de création ont été déposés le 10 juillet 2014 auprès d’un notaire de la ville de Douala, la capitale économique du Camerun. A l’époque, la société avait été créée avec un capital social de 100 millions de FCFA.

Huit ans plus tard, cette entreprise brassicole devient la 4e du genre aux côtés des mastodontes tels que le groupe SABC (Castel), leader du marché, Guinness Camerun (Diageo), ou encore l’Union camerunaise des brasseries (UCB), le petit poucet du marché. Samuel Foyou son propriétaire, qui a fait fortune au travers d’activités commerciales au Congo et en Angola, est aussi propriétaire d’Unalor, une entreprise de production d’allumettes rachetée au groupe Fotso en 2009, de Plasticam, de Sotrasel (production du sel de cuisine), de la Biscuiterie Samuel Foyou (BSF), et de l’imprimerie Moore Paragon.