L’Association camerounaise de Randonnée et de Marche Nordique (ASCARAMANO) après l’édition de 2020 remet les compétiteurs de Marche Nordique sur les starting-blocks.

En effet, le Samedi 18 Décembre 2021, des Marcheurs une quarantaine environ vont rivaliser d’adresse et d’endurance pour braver les 10 km du parcours qui serpente le Mont FEBE. Au départ du très célèbre parcours Vita, lieu mythique des regroupements sportifs dans la ville de Yaoundé.

Pour cette deuxième édition qui survient un an après la première les organisateurs (ASCARAMANO) ont misé sur un professionnalisme. Ainsi, afin de combler les manquements de la première édition, un Comité technique d’organisation a été mis en place. Et pour peaufiner et mieux organiser cette compétition qui implante timidement ses racines au Cameroun il y a l’œil vigilant des instances internationales de la Marche Nordique à l’instar de la Golden Cup Nordic Walking, de la Nordic Walking Como et de la Fédération Française de Marche Nordique.

Des formations de coachs et juges ont a cette effet été offertes par la Golden Cup Nordic Walking. ASCARAMANO et le Comité Technique d’Organisation sont aptes à organiser et à sanctionner les compétitions de Marches Nordique.

Cette édition est très particulière du fait de la crise sanitaire due à la pandémie à coronavirus. Des mesures sanitaires exceptionnelles ont contraint le comité d’organisation à réduire le nombre de participants. En effet plus d’une centaine de candidatures au départ des enregistrements. Aujourd’hui réduit de 60%, c’est avec une quarantaine de compétiteurs que la 2e édition fera son entrée dans l’histoire du développement sportif au Cameroun.

ASCARAMANO EN BREF

L’Association Camerounaise  de Randonnée et de Marché Nordique (ASCARAMANO) est l’instance faîtière qui régit cette discipline au Cameroun. Elle  a été créée en 2018 par un jeune groupe de camerounais passionnés de la marche nordique et randonnée.

ASCARAMANO a pour objectif de développer professionnellement  la pratique de la marche  nordique et des randonnées pédestres à travers :

  • La protection de l’environnement ;
  • La promotion du tourisme et loisirs ;
  • La promotion des activités sportives et culturelles.