Pour cet épisode 1 ÈNJR est le “No name de la semaine”.

Dans chaque pays, chaque industrie musicale nous avons toujours ces jeunes artistes talentueux qui osent, qui essaient de bouger les lignes mais la pâte tarde à ramollir. Toujours dans notre mission de promouvoir la culture Camerounaise nous nous pencherons désormais chaque vendredi sur une nouvelle rubrique intitulée le “No name de la semaine”.

Pour cet épisode 1, ÈNJR est le “No name de la semaine”.

Ce jeune rappeur résidant du côté de Douala a à plusieurs reprises démontré qu’il a une place dans le game Kamer mais la nature ou alors l’environnement musical ne lui a pas toujours rendu la pièce. Révélé en 2017 grâce à sa série de freestyle #TVUPLT? On pouvait déjà apprécier le talent du jeune rappeur, texte et flow étaient déjà au rendez-vous. Il a continué de hustle et a été finaliste au Cameroun Hip-Hop talent search de Ach4life la même année.

La série de freestyle de 6 titres s’en est suivie de quelques singles parmi lesquels “Buzzin 2.0”, “Tu fais ça comment?” et le “11 fait vriller”, tous ayant un truc de différent mais il est toujours resté percutant, là nous sommes entre 2018 et 2019. Le 18 mars 2018 il signe avec le label Ongola Kingz pour mieux développer sa carrière, ladite signature s’accompagne de la sortie du remix du titre Gucci Gang de Lil Pump et annonce la sortie de sa mixtape #TUV. Une mixtape de 10 titres qui nous plonge dans l’univers du rappeur, entre egotrip, punchline et faits de société NJR237 (auparavant) démontre qu’il a sa place.

La mixtape connaît un bon suivi côté médiatique avec des clips qui vont avec. Pour clôturer l’année 2019 il lance une série de deux episodes de freestyles qu’il intitule DôJUTSU, si quelqu’un dit qu’il a écouté ça et n’a pas kiffé il n’était pas de bonne humeur. Le Mc réclame sa place et s’autoproclame le meilleur rappeur de sa génération. 2020 frôle le sol avec la Covid-19 et sa collaboration avec Ongola Kingz prend un coup, les deux parties se séparent après leur dernière collaboration sur le titre “Coronavirus”. NJR237 fait une petite pause pour mieux restructurer sa carrière jusqu’à ce que Stanley Enow sorte “TVLH” que le jeune MC trouve nul et décide de lui envoyer une lettre. Le son engendre des polémiques mais personne ne peut remettre le talent du petit en question.

Il clôture 2020 en musique avec le titre “C’est deux mille” suite au mouvement du syndicat. Toujours fidèle à son talent, il envoie du lourd comme d’habitude mais la mayonnaise tarde à prendre. Tu Vois Un Peu Le Truc ?

Écoutez ses projets ici 👉🏼 https://youtube.com/channel/UCkOqSHMy5qYk6bKymTLEhuA

En attendant de voir ce qu’il prépare pour cette année, vous pouvez déjà le retrouver demain 15H sur le projet #GuestStarTrap de Zoume dans le titre “Nerfs Dans Nerfs”.

Selon vous qu’est-ce qui manque au développement de la carrière de ce jeune rappeur ?

#ENJR #RAPKAMER #GoAhead

Spread the love